QuotidienLa vie comme elle vient

 

Visite guidée dans les rues de Brooklyns pour découvrir le Street-Art

Tag, Throw-Up et masterpieces.

 
 

Tintin et Milou

A l’origine, les graffiti sont des dessins ou inscriptions calligraphiées, peintes ou tracées de diverse manières sur des supports qui ne sont pas prévus pour cela.

On les appelle Graffiti Writing / Tagging, composés de lettres et de noms, culture créée aux Etats Unis et qui date des années 1970.

Mais l'Europe a amené 10 ans plus tard le Street Art / Post-Graffiti, représentations qui ne sont pas que des noms ou des lettres. Ce sont les réalisations sur le mobilier et l’environnement urbain.

Graffiti et tags

 

Il y a les TAG : signature, marque, alias des « Writer » qui les utilisent pour acquérir une notoriété, une reconnaissance et laisser leur empreinte dans l’environnement urbain.
C’est une sorte de logo généralement très travaillé comme les calligraphies chinoises ou arabes.

Les THROW-UP : intermédiaire entre le tag et la masterpiece, c’est une signature améliorée, souvent de 2 couleurs avec une mise en forme, en volume de style « bubble ». De plus grande taille pour couvrir une surface moyenne et être plus visible.

Les MASTERPIECES : de grande taille, avec un niveau de détail élevé, elles sont réalisées lorsque le « graffeur » dispose de temps, sur les spots légaux (ou accessibles).
Laissant libre court à la créativité de l’artiste (qu’il soit seul ou en groupe / Collectif), elles sont maintenant considérées comme de véritables œuvres d’art, aux styles propres et véhiculant des messages.

Mona façon Harlem

Pose avec ma soeur

Lapin de Brooklyn

Des chats en fil de fer

Que retenir de ce site ?

Ce site est sans vocation commerciale. Les illustrations m'appartiennent. Si vous les utilisez je vous suis gré de bien vouloir citer vos sources.

Bonne navigation sur la toile, au grand plaisir de vous revoir à l'occasion de votre prochain passage.